logo 1 logo 2

La saison de reproduction de la sfogliatella

Juillet 2022

Si vous visitez Naples au mois de mai, ne vous surprenez pas si vous n'arrivez pas à trouver de sfogliatelle dans les nombreuses pâtisseries de la ville. Vous ne le savez probablement pas, mais ce mois-là tombe en pleine période de reproduction de la sfogliatella.

Les sfogliatelle sont des petites créatures de forme aplatie dont deux variétés principales sont connues : riccia (dont le dos est couvert de fines rayures) (D. sfogliatella var. riccia) et frolla (la variété la plus lente et dodue, au dos lisse) (D. sfogliatella var. frolla).

Les nombreuses tentatives de domestiquer la sfogliatella ont échoué jusqu'à présent, le caractère aérien et volatile de ces êtres les fait dépérir aussitôt qu'ils se retrouvent dans des espaces confinés. Leur zone de distribution s'étend principalement dans la région de la Campanie. La sfogliatella santarosa (aux caractéristiques archaïques) est un sous-espèce qu'on trouve surtout sur la côte amalfitaine. Deux espèces proches, la sfogliatella abruzzese (aux Abruzzes) et la coda d'aragosta (plus grande et agressive) ont été recensées par les spécialistes.

Dans les régions côtières, où elle niche dans les buissons, les chasseurs arrêtent de poser leurs pièges aux alentours du mois d'avril. C'est à ce moment-là qu'on commence à entendre le caractéristique frottement de feuilles qui marque les parades nuptiales de cette espèce. Chaque sfogliatella femelle est capable de pondre une dizaine d'œufs, dont les petits naîtront vers le début du mois de juin après cinq semaines d'incubation.

Plus tard, à partir du mois de juillet, quand les exemplaires juvéniles atteignent une largeur de 6 centimètres, il est permis de les chasser à nouveau. De cette manière, on empêche la surexploitation et on garantit la continuité de cette espèce emblématique des régions méridionales de la péninsule italique.

↑ Top of the page ↑